1. COVID-19 : L'immunité ne dure que 3 mois  santé log
  2. La moitié des personnes jamais infectées par le coronavirus posséderaient une immunité préexistante  Ouest-France
  3. Covid-19 : le pic de chaleur va-t-il ralentir la circulation du virus ?  Yahoo Actualités
  4. Coronavirus : Des tests sérologiques peu fiables, des anticorps qui baissent… Et si notre mémoire immunitaire…  20 Minutes
  5. Qu’est-ce que le Challenge infectieux, envisagé pour accélérer l’arrivée du vaccin anti-Covid ?  Santé Magazine
  6. Voir la couverture complète sur Google Actualités
On sait que si la plupart des patients infectés produisent bien des anticorps et si ces anticorps se maintiennent au moins 2 semaines après la sortie de l’hôpital, la réponse immunitaire varie considérablement d'un patient à l'autre. Mais, finalement, on ignore les caractéristiques, selon les patients et selon les formes de la maladie, des réponses immunitaires induites par leOn sait que si la plupart des patients infectés produisent bien des anticorps et si ces anticorps se maintiennent au moins 2 semaines après la sortie de l’hôpital, la réponse immunitaire varie

COVID-19 : L’immunité ne dure que 3 mois | santé log

You have been blocked

Bien que de nombreux spécialistes s'accordent pour dire que le Covid-19 n'est pas saisonnier, il semblerait que le virus circule moins en été. Explications.Bien que de nombreux spécialistes s'accordent pour dire que le Covid-19 n'est pas saisonnier, il semblerait que le virus circule moins en été. Explications.

Covid-19 : le pic de chaleur va-t-il ralentir la circulation du virus ?

Pour accélérer la mise au point du vaccin contre le Sars-CoV-2, le terme de “challenge infectieux” est évoqué. On vous dit ce qu’il signifie et pourquoi le Conseil scientifique s’y oppose.Pour accélérer la mise au point du vaccin contre le Sars-CoV-2, le terme de “challenge infectieux” est évoqué. On vous dit ce qu’il signifie et pourquoi le Conseil scientifique s’y oppose.

Covid-19 : tout sur le challenge infectieux pour accélérer l’arrivée d’un vaccin | Santé Magazine

L’origine du coronavirus a longtemps fait débat. Si l’on sait à présent que la chauve-souris est impliquée, des chercheurs indiquent que la...L’origine du coronavirus a longtemps fait débat. Si l’on sait à présent que la chauve-souris est impliquée, des chercheurs indiquent que la...

Le Covid-19 serait resté caché plus de 40 ans chez les chauves-souris

Les anticorps neutralisants fabriqués chez une personne qui a contracté le coronavirus baissent rapidement dans le sangLes anticorps neutralisants fabriqués chez une personne qui a contracté le coronavirus baissent rapidement dans le sang

Coronavirus : Des tests sérologiques peu fiables, des anticorps qui baissent… Et si notre mémoire immunitaire pouvait nous protéger ?

La pandémie de Covid-19 représente une crise sanitaire inédite de par son ampleur et son impact sur nos vies. Causée par un coronavirus émergent, le SARS-CoV-2, cette maladie a placé la recherche mondiale sur le pied de guerre. A l’Inserm aussi, les chercheurs ont sonné la mobilisation générale. Avec plusieurs objectifs : comprendre la maladie, mieux soigner les patients, développer rapidement des vaccins et anticiper ce que la pandémie nous réserve afin de protéger les populations.La pandémie de Covid-19 représente une crise sanitaire inédite de par son ampleur et son impact sur nos vies. Causée par un coronavirus émergent, le SARS-CoV-2, cette maladie a placé la recherche mondiale sur le pied de guerre. A l’Inserm aussi, les chercheurs ont sonné la mobilisation générale. Avec plusieurs objectifs : comprendre la maladie, mieux soigner les patients, développer rapidement des vaccins et anticiper ce que la pandémie nous réserve afin de protéger les populations.

Covid-19 : l’Inserm sur tous les fronts | Inserm - La science pour la santé

JIM.fr - Identification

Le nouveau coronavirus s'est probablement développé à partir d'autres virus qui "circulaient déjà" chez un type de chauves-souris depuis des décennies, selon une nouvelle étude.Le nouveau coronavirus s'est probablement développé à partir d'autres virus qui "circulaient déjà" chez un type de chauves-souris depuis des décennies, selon une nouvelle étude.

Le virus de la COVID-19 circule chez les chauves-souris depuis des décennies

Les chauves-souris sont des animaux vraiment étonnants et ce sont les seuls mammifères qui peuvent voler. Il existe plus de 1 300 espèces de chauves-souris !Les chauves-souris sont des animaux vraiment étonnants et ce sont les seuls mammifères qui peuvent voler. Il existe plus de 1 300 espèces de chauves-souris ! Et si vous pensez que toutes ces créatures…

Ces espèces de chauves-souris semblent trop bizarres pour être réelles | ipnoze

L’immunité pour la Covid-19, un sujet qui a animé les débats d’experts depuis plusieurs mois. Trois médias publient ce jour des versions s’opposant, ce qui ne manquera pas une confusion supplémentaire chez les Français. Si vous êtes un lecteur de l’Express, « l’immunité croisée pourrait expliquer les différences de taux d’infection dans le monde selon une étude ». L’immunité pour la Covid-19, un sujet qui a animé les débats d’experts depuis plusieurs mois. Trois médias publient ce jour des versions s’opposant, ce qui ne manquera pas une confusion supplémentaire chez les Français. Si vous êtes un lecteur de l’Express, « l’immunité croisée pourrait expliquer les différences de taux d’infection dans le monde selon une étude ». 

Covid-19 : l’immunité croisée est-elle fonction du média que vous lisez ?

Votre question. Dans une vidéo diffusée sur notre site le 15 juin 2020, le Pr Antoine Flahault indiquait que le nouveau coronavirus était très peu résistant dans l’eau, son enveloppe lipidique «se cassant» à son contact. Prenant acte de cette information, vous avez été plusieurs à nous demander: «Pourquoi le lavage des mains au savon ou solution hydro-alcoolique est-il nécessaire si le virus est sensible à l’eau? N’est-il pas suffisant de passer ses mains sous l’eau pendant un temps donné pour élVotre question. Dans une vidéo diffusée sur notre site le 15 juin 2020, le Pr Antoine Flahault indiquait que le nouveau coronavirus était très peu résistant dans l’eau, son enveloppe lipidique «se cassant» à son contact. Prenant acte de cette information, vous avez été plusieurs à nous demander: «Pourquoi le lavage des mains au savon ou solution hydro-alcoolique est-il nécessaire si le virus est sensible à l’eau? N’est-il pas suffisant de passer ses mains sous l’eau pendant un temps donné pour él

Quelle est la résistance du coronavirus dans l’eau? - Heidi.news

S’il est si important de retrouver l’origine du coronavirus responsable de la pandémie de Covid-19, c’est parce qu’ainsi, de futures crises sanitaires pourraient être évitées. Et justement, une...S’il est si important de retrouver l’origine du coronavirus responsable de la pandémie de Covid-19, c’est parce qu’ainsi, de futures crises sanitaires pourraient être évitées. Et justement, une...

Le coronavirus est resté caché plus de 40 ans dans les chauves-souris avant d'émerger

Les résultats d’un test anti-corps au Covid-19 sont disponibles au bout de 18 heures et non plus 56, grâce aux recherches conjointes des universités suisse de Berne et allemande de Ruhr.Les résultats d’un test anti-corps au Covid-19 sont disponibles au bout de 18 heures et non plus 56, grâce aux recherches conjointes des universités suisse de Berne et allemande de Ruhr.

Coronavirus – Des chercheurs bernois mettent au point un test ultra-performant | 24 heures

Inoculer le virus à des volontaires, une technique controversée qui pourrait être utilisée pour accélérer les essais de vaccins contre le Covid-19.

Coronavirus : on vous explique ce qu'est un "challenge infectieux" (et pourquoi le Conseil scientifique s'oppose à cette technique)

Des chercheurs bernois et allemands ont développé un test d'anticorps plus rapide et plus simple d'utilisation.Des chercheurs bernois et allemands ont développé un test d'anticorps plus rapide et plus simple d'utilisation.

Des Bernois créent un test sérologique trois fois plus rapide - 20 minutes

Les résultats d’un test anti-corps au Covid-19 sont disponibles au bout de 18 heures et non plus 56, grâce aux recherches conjointes des universités suisse de Berne et allemande de Ruhr.Les résultats d’un test anti-corps au Covid-19 sont disponibles au bout de 18 heures et non plus 56, grâce aux recherches conjointes des universités suisse de Berne et allemande de Ruhr.

Des chercheurs bernois mettent au point un test ultra-performant - Le Matin