Le président mozambicain présente ses condoléances à son homologue tanzanien pour l'explosion d'un camion-citerne  新华网

MAPUTO, 13 août (Xinhua) -- Le président mozambicain Filipe Nyusi a envoyé mardi un message de condoléances à son homologue tanzanien John Magufuli ...

Voir la couverture complète sur Google Actualités

Tanzanie: le bilan de l’explosion du camion-citerne grimpe à 71 morts

Soixante-quatre personnes ont péri et plus de 70 ont été blessées dans l’explosion samedi matin d’un camion-citerne accidenté dont elles tentaient de siphonner le carburant, en périphérie de Morogoro, à près de 200 km à […]

Tanzanie : au moins 64 morts et 74 blessés dans l'explosion d'un camion-citerne accidenté | Bénin 24 Télévision

L'explosion d'un camion-citerne en Tanzanie a fait au moins 64 morts samedi. L'explosion d'un camion-citerne en Tanzanie a fait au moins 64 morts samedi. 

Tanzanie: deuil national après l'explosion meurtrière d'un camion-citerne

Privacy settings

Beth Chapman, the wife and co-star of "Dog the Bounty Hunter" reality TV star Duane "Dog" Chapman, died on Wednesday.Beth Chapman, the wife and co-star of Dog the Bounty Hunter reality TV star Duane Dog Chapman, died on Wednesday.

Dog the Bounty Hunter's wife, Beth Chapman, dies at 51

UPDATE FORT VALLEY, Ga. (WGXA) - Two Fort Valley State students were killed in Saturday night's wreck. They are identified as 19-year-old Precious Waters and 19-year-old Kearsten Robinson, Peach County Coroner Kerry Rooks says. The driver of the truck is 55-year-old Georgia Harris. RELATED -- 'They made campus happy:' Classmates remember late Fort Valley State teensA vigil at FVSU for the two late students is set for Tuesday at 7 p. m. at the C. W. Pettigrew Center Lawn.UPDATE FORT VALLEY, Ga. (WGXA) - Two Fort Valley State students were killed in Saturday night's wreck. They are identified as 19-year-old Precious Waters and 19-year-old Kearsten Robinson, Peach County Coroner Kerry Rooks says. The driver of the truck is 55-year-old Georgia Harris. RELATED -- 'They made campus happy:' Classmates remember late Fort Valley State teensA vigil at FVSU for the two late students is set for Tuesday at 7 p. m. at the C. W. Pettigrew Center Lawn.

Coroner: 3 dead in Fort Valley wreck, 2 were FVSU students | WGXA

La plupart des victimes de l’explosion samedi d’un camion-citerne qui a fait 71 morts en Tanzanie, selon un nouveau bilan des autorités, ont été inhu…La plupart des victimes de l’explosion samedi d’un camion-citerne qui a fait 71 morts en Tanzanie, selon un nouveau bilan des autorités, ont été inhu…

Tanzanie: 71 morts dans l’explosion du camion-citerne, pour la plupart inhumées | lexpress.mu

Explosion Un deuil national a été décrété par le Président John Maguguli suite au drame survenu hier qui a coû... - KOACI l'Info au Coeur de l'AfriqueExplosion Un deuil national a été décrété par le Président John Maguguli suite au drame survenu hier qui a coû... - KOACI l'Info au Coeur de l'Afrique

Tanzanie: 64 morts dans l'explosion d'un camion-citerne, Maguguli décrète un deuil national - KOACI

Le bilan de l’explosion d’un camion-citerne en Tanzanie est monté à 75 morts, après la mort de quatre personnes des suites de leurs blessures, a annoncé lundi le porte-parole d’un hôpital. « Nous déplorons quatre nouveaux décès. Les corps sont entreposés à la morgue, dans l’attente d’une identification par les familles », a expliqué Aminiel Aligaesha, porte-parole de l’hôpital national de Dar es Salaam. La plupart des victimes de l’accident de samedi ont été inhumées dans le recueillement dimanche, autorités politiques et religieuses appelant à tirer les leçons de la tragédie qui a endeuillé le pays. Devant l’ampleur de la catastrophe, le président John Magufuli avait décrété un deuil national jusque lundi inclus. Les faits se sont déroulés sur la commune de Msamvu, dans l’immédiate périphérie de Morogoro, un ville située à quelque 200 km à l’ouest de la capitale économique, Dar es Salaam, sur l’un des principaux axes routiers du pays. Les victimes sont des conducteurs de moto-taxis et des badauds venus siphonner le carburant qui s’écoulait d’un poids-lourd accidenté alors qu’il tentait d’éviter une moto, selon des témoins. Un homme qui tentait d’arracher la batterie est à l’origine de l’embrasement du carburant répandu au sol, selon le gouverneur de Morogoro et un témoin. Ce type de tragédie n’est pas rare sur le continent africain. Début juillet, dans le centre du Nigeria, au moins 45 personnes étaient mortes et plus de 100 blessées lors du pillage par la population d’un camion-citerne accidenté qui avait explosé.La citerne avait pris feu lorsqu’un autocar chargé de passagers avait tenté de passer: son pot d’échappement, en raclant le sol, avait provoqué des étincelles qui avaient enflammé le carburant. Le Premier ministre, Kassim Majaliwa, avait indiqué dimanche que 43 des 59 personnes soignées après l’explosion avaient été transférées à Dar es Salaam, les autres restant hospitalisées à Morogoro. Il avait, par ailleurs, annoncé la mise en place d’une commission d’enquête pour établir si une ou des institutions avaient manqué à leurs responsabilités dans la gestion de cette catastrophe. Le président John Magufuli s’était dit samedi « très choqué que les gens se ruent sur des véhicules accidentés pour piller leur cargaison ». « Arrêtons cette habitude, je vous en prie », a-t-il demandé. La plupart des victimes de l’explosion, samedi, d’un camion-citerne qui a fait 71 morts, selon un bilan provisoire, ont été inhumées dans le recueillement dimanche. Les autorités politiques et religieuses avaient appelé à tirer les leçons de la tragédie qui a endeuillé le pays. Lors d’une cérémonie supervisée par le Premier ministre, Kassim Majaliwa, les victimes ont été enterrées dans le cimetière de Kola, situé à moins de 20 minutes de route du lieu de la catastrophe.Le bilan de l’explosion d’un camion-citerne en Tanzanie est monté à 75 morts, après la mort de quatre personnes des suites de leurs blessures, a annoncé lundi le porte-parole d’un hôpital. « Nous déplorons quatre nouveaux décès. Les corps sont entreposés à la morgue, dans l’attente d’une identification par les familles », a expliqué Aminiel Aligaesha, porte-parole de l’hôpital national de Dar es Salaam. La plupart des victimes de l’accident de samedi ont été inhumées dans le recueillement dimanche, autorités politiques et religieuses appelant à tirer les leçons de la tragédie qui a endeuillé le pays. Devant l’ampleur de la catastrophe, le président John Magufuli avait décrété un deuil national jusque lundi inclus. Les faits se sont déroulés sur la commune de Msamvu, dans l’immédiate périphérie de Morogoro, un ville située à quelque 200 km à l’ouest de la capitale économique, Dar es Salaam, sur l’un des principaux axes routiers du pays. Les victimes sont des conducteurs de moto-taxis et des badauds venus siphonner le carburant qui s’écoulait d’un poids-lourd accidenté alors qu’il tentait d’éviter une moto, selon des témoins. Un homme qui tentait d’arracher la batterie est à l’origine de l’embrasement du carburant répandu au sol, selon le gouverneur de Morogoro et un témoin. Ce type de tragédie n’est pas rare sur le continent africain. Début juillet, dans le centre du Nigeria, au moins 45 personnes étaient mortes et plus de 100 blessées lors du pillage par la population d’un camion-citerne accidenté qui avait explosé.La citerne avait pris feu lorsqu’un autocar chargé de passagers avait tenté de passer: son pot d’échappement, en raclant le sol, avait provoqué des étincelles qui avaient enflammé le carburant. Le Premier ministre, Kassim Majaliwa, avait indiqué dimanche que 43 des 59 personnes soignées après l’explosion avaient été transférées à Dar es Salaam, les autres restant hospitalisées à Morogoro. Il avait, par ailleurs, annoncé la mise en place d’une commission d’enquête pour établir si une ou des institutions avaient manqué à leurs responsabilités dans la gestion de cette catastrophe. Le président John Magufuli s’était dit samedi « très choqué que les gens se ruent sur des véhicules accidentés pour piller leur cargaison ». « Arrêtons cette habitude, je vous en prie », a-t-il demandé. La plupart des victimes de l’explosion, samedi, d’un camion-citerne qui a fait 71 morts, selon un bilan provisoire, ont été inhumées dans le recueillement dimanche. Les autorités politiques et religieuses avaient appelé à tirer les leçons de la tragédie qui a endeuillé le pays. Lors d’une cérémonie supervisée par le Premier ministre, Kassim Majaliwa, les victimes ont été enterrées dans le cimetière de Kola, situé à moins de 20 minutes de route du lieu de la catastrophe.

L'Expression: Internationale - 75 morts

Selon un dernier bilan des autorités tanzaniennes, l'explosion d'un camion-citerne samedi 10 août, à Morogoro à quelque 200 kilomètres de Dar es Salam aSelon un dernier bilan des autorités tanzaniennes, l'explosion d'un camion-citerne samedi 10 août, à Morogoro à quelque 200 kilomètres de Dar es Salam a

Tanzanie: les victimes du camion-citerne inhumées, le pays en deuil - RFI

CATASTROPHE - Le pays est en deuil jusqu’à lundi après la mort de plus de 64 personnes qui siphonnaient le véhiculeCATASTROPHE - Le pays est en deuil jusqu’à lundi après la mort de plus de 64 personnes qui siphonnaient le véhicule

Tanzanie : L’explosion d’un camion-citerne fait plus de 64 victimes

Un précédent bilan du gouvernement faisait état de 69 morts, essentiellement des conducteurs de moto-taxis et des badauds venus siphonner le carburant qui s'écoulait du poids-lourdUn précédent bilan du gouvernement faisait état de 69 morts, essentiellement des conducteurs de moto-taxis et des badauds venus siphonner le ...

Tanzanie : début d'inhumation pour les 71 morts dans l'explosion du camion-citerne | Africanews

Linfo.re - Ce terrible drame s’est déroulé, samedi 10 août, dans la commune de Msamvu, en périphérie de Morogoro, un ville située à 200 km à l’ouest Dar es Salaam, en...Ce terrible drame s’est déroulé, samedi 10 août, dans la commune de Msamvu, en périphérie de Morogoro, un ville située à 200 km à l’ouest Dar es Salaam, en Tanzanie, après l’accident d’un camion-citerne. Le véhicule a explosé en faisant 62 morts et 72 autres blessés.

Tanzanie: Les autorités font état de 62 morts dans l’explosion d’un camion-citerne - LINFO.re - Monde, Afrique

L'explosion d'un camion-citerne samedi en Tanzanie a fait soixante-et-onze morts, essentiellement des badauds venus siphonner le carburant qui s'écoulait du poids-lourd accidenté, selon un nouveau bilan dimanche du gouvernement tanzanien qui a décrété un deuil national de trois jours. Des prélèvements ADN ont été effectués sur la grande majorité des corps inhumés à l'exception de cinq d'entre eux qui ont pu être facilement reconnus par des proches. Les autorités n'ont pas précisé le nombre exact de victimes enterrées dimanche.L'explosion d'un camion-citerne samedi en Tanzanie a fait soixante-et-onze morts, essentiellement des badauds venus siphonner le carburant qui s'écoulait du poids-lourd accidenté, selon un nouveau bilan dimanche du gouvernement tanzanien qui a décrété un deuil national de trois jours. Des prélèvements ADN ont été effectués sur la grande majorité des corps inhumés à l'exception de cinq d'entre eux qui ont pu être facilement reconnus par des proches. Les autorités n'ont pas précisé le nombre exact de victimes enterrées dimanche.

Tanzanie : 71 morts dans l'explosion du camion-citerne, le pays en deuil | www.cnews.fr

A Morogoro en Tanzanie, l'explosion dramatique d'un camion-citerne a entraîné la mort de 60 victimes. 70 personnes ont été blessées.

VIDEO. En Tanzanie, l'explosion d'un camion-citerne tue 60 personnes

403 Naughty, not nice!

Actualités International: DRAME - Selon un dernier bilan, au moins 69 personnes sont mortes dans l’explosion d’un camion citerne accidenté autour duquel elles s’étaient rassemblées pour récupérer du carburant, samedi 10 août. #International: DRAME - Selon un dernier bilan, au moins 69 personnes sont mortes dans l’explosion d’un camion citerne accidenté autour duquel elles s’étaient rassemblées pour récupérer du carburant, samedi 10 août.

Tanzanie : 69 personnes tuées dans l'explosion d'un camion-citerne - LCI