1. Après l'échec des municipales, l'avenir incertain de La République en marche  TV5MONDE Info
  2. Convention climat: Emmanuel Macron retient toutes les propositions sauf trois  RFI
  3. Municipales 2020 : le triomphe des écologistes met Emmanuel Macron au défi  Sud Ouest
  4. Convention Climat: Pourquoi le nucléaire est-il le grand absent?  Le HuffPost
  5. Municipales: Emmanuel Macron, et maintenant?  RFI
  6. Voir la couverture complète sur Google Actualités
Perte de la majorité absolue à l'Assemblée, contestations internes et Bérézina aux municipales: La République en marche joue sa survie, alors que plusieurs voix réclament sa dissolution dans une nouvelle architecture de la majorité...Perte de la majorité absolue à l'Assemblée, contestations internes et Bérézina aux municipales: La République en marche joue sa survie, alors que plusieurs voix réclament sa dissolution dans une

Après l'échec des municipales, l'avenir incertain de La République en marche

La claque essuyée par le parti présidentiel rebat les cartes et invite plus que jamais le Président à faire plus pour l'environnement.La claque essuyée par le parti présidentiel rebat les cartes et invite plus que jamais le Président à faire plus pour l'environnement.

Résultats élections municipales: Macron face à la déroute de LREM | Le HuffPost

La République en marche aura connu des premières élections municipales cauchemardesques : hormis Edouard Philippe au Havre, le parti n'a pris aucune grande ville et enregistre de cinglants revers, à commencer par Paris.

Municipales : pour En Marche, la défaite est presque totale

La République en Marche a eu bien du mal à cacher sa déception à l'issue des élections municipales. La journaliste Anne Bourse était en plateau pour évoquer le sujet. 

Municipales : débâcle pour la République en Marche

Les électeurs ont largement boudé les urnes dimanche en France pour le second tour des élections municipales, un scrutin à l'enjeu national marquée par une poussée écologiste et par un parti présidentiel en difficulté dans plusieurs grandes villes, malgré la victoire du Premier ministre Edouard Philippe.Les électeurs ont largement boudé les urnes dimanche en France pour le second tour des élections municipales, un scrutin à l'enjeu national marquée par une poussée écologiste et par un parti présidentiel en difficulté dans plusieurs grandes villes, malgré la victoire du Premier ministre Edouard Philippe.

Municipales en France: abstention record, poussée écologiste, le Premier ministre réélu (vidéo) - RTL Info

You have been blocked

La vague écolo s’est confirmée dimanche soir avec de nombreuses conquêtes dans des villes où les partis de gauche ont réussi à s’unir.La vague écolo s’est confirmée dimanche soir avec de nombreuses conquêtes dans des villes où les partis de gauche ont réussi à s’unir.

Municipales : la croissance verte - Libération

La République en marche n’a rien gagné au second tour des municipales, ce dimanche. Une déroute qui place le parti présidentiel et Emmanuel Macron dans une situation inconfortable. Aucune conquête...La République en marche n’a rien gagné au second tour des municipales, ce dimanche. Une déroute qui place le parti présidentiel et Emmanuel Macron dans une situation inconfortable.

Élections municipales - Municipales 2020 : la déroute de La République en marche - LeTelegramme.fr

Le parti présidentiel n'a affiché aucune victoire significative au soir du second tour des municipales. Il a notamment échoué à Strasbourg, où il était donné favori.Le parti présidentiel n'a affiché aucune victoire significative au soir du second tour des municipales. Il a notamment échoué à Strasbourg, où il était donné favori.

Les municipales sont un échec cuisant pour le parti d’Emmanuel Macron. LREM perd à Paris, Lyon, Bordeaux. Si l’objectif des 10.000 élus pourrait êt...Les municipales sont un échec cuisant pour le parti d’Emmanuel Macron. LREM perd à Paris, Lyon, Bordeaux. Si l’objectif des 10.000 élus pourrait être atteint, « c’est une déception » reconnaît

Municipales : une déroute pour LREM qui marque l’échec d’une stratégie et d’une implantation | Public Senat

Ce deuxième tour des élections municipales participe à offrir un éclairage nouveau sur les rapports de force actuels entre les différents partis politiques. Des indications précieuses, à deux ans de la prochaine élection présidentielle.Ce deuxième tour des élections municipales participe à offrir un éclairage nouveau sur les rapports de force actuels entre les différents partis politiques. Des indications précieuses, à deux ans de la prochaine élection présidentielle.

Résultat du 2e tour des municipales pour le LREM LFI, le PS LR et le RN : quels enjeux et bilans ?

Les électeurs ont largement boudé les urnes dimanche en France pour le second tour des élections municipales, un scrutin à l'enjeu national marquée par une poussée écologiste et par un parti présidentiel en difficulté dans plusieurs grandes villes, malgré la victoire du Premier ministre Edouard Philippe.Les électeurs ont largement boudé les urnes dimanche en France pour le second tour des élections municipales, un scrutin à l'enjeu national marquée par une poussée écologiste et par un parti présidentiel en difficulté dans plusieurs grandes villes, malgré la victoire du Premier ministre Edouard Philippe.

Elections en France: abstention record et forte percée écologiste - Europe - LeVif

Face à la percée écologiste dans les villes, LREM cherche toujours à convaincre de son engagement en la matière.Face à la percée écologiste dans les villes, LREM cherche toujours à convaincre de son engagement en la matière.

Municipales: sévère revers électoral pour La République en marche

Le triomphe des écologistes au second tour des élections municipales en France, dimanche 28 juin, a précipité la débâcle du parti présidentiel. La stratégie de LREM, jugée trop “hors-sol” par la presse étrangère et dans les urnes, est un échec.Le triomphe des écologistes au second tour des élections municipales en France, dimanche 28 juin, a précipité la débâcle du parti présidentiel. La stratégie de LREM, jugée trop “hors-sol” par la presse étrangère et dans les urnes, est un échec.

Municipales 2020 : une “claque” électorale pour Macron et LREM

Une vague verte a été enregistrée lors du second tour des élections municipales de ce dimanche 28 juin. Anita Hausser décrypte les principaux enseignements du second tour du scrutin, notamment pour Les Verts, La République en marche et Les Républicains.

Le vent du dégagisme a soufflé en faveur des Verts... LR résiste (un peu), LREM sombre | Atlantico.fr

par Paul AUBRIAT Lundi 29 juin 2020 ((rezonodwes.com))-- Perte de la majorité absolue à l'Assemblée, contestations internes et Bérézina aux municipales: La République en marche joue sa survie, alors que plusieurs voix réclament sa dissolution dans une nouvelle architecture de la majorité présidentielle. (adsbygoogle = window.adsbygoogle || []).push({}); Aucune conquête et plusieurs défaites de maires…

Après l’échec des municipales, l’avenir incertain du parti de Macron | Rezo Nòdwès

Le parti présidentiel, qui s'attendait à un très mauvais score dimanche, n'a pas pu déjouer le fiasco annoncéLe parti présidentiel, qui s'attendait à un très mauvais score dimanche, n'a pas pu déjouer le fiasco annoncé

Résultats des municipales : Trop jeune, parti de zéro… La déroute électorale de LREM, qui revendique 146 maires soutenus ou investis

Linfo.re - Au micro de RTL, ce lundi 29 juin, le délégué général de La République En Marche a reconnu une lourde défaite du parti aux municipales à Paris. Il n’a cependant...Au micro de RTL, ce lundi 29 juin, le délégué général de La République En Marche a reconnu une lourde défaite du parti aux municipales à Paris. Il n’a cependant pas voulu tenir Agnès Buzyn pour responsable de cet échec.

i24NEWS

Stanislas Guerini voit dans l'abstention record de près de 60% au second tour des municipales "une crise de l'efficacité politique, de la vie quotidienne".Stanislas Guerini voit dans l'abstention record de près de 60% au second tour des municipales "une crise de l'efficacité politique, de la vie quotidienne".

Résultats municipales 2020 : "Les résultats n'ont pas été bons", LREM "a tout à faire à l'échelle locale", analyse Stanislas Guerini

Le délégué général de La République en marche (LREM) a estimé lundi sur France Inter que les résultats des élections municipales n'étaient "pas à la hauteur de ce qu'on aurait souhaité". "Nous prenons une claque", a de son côté estimé le chef de file des députés LREM Gilles Le Gendre.  Aucune conquête et de nombreux revers. La République en marche a essuyé dimanche 28 juin une sévère défaite lors des élections municipales, notamment à Paris, alors que de nombreux sortants qu'elle soutenait ont été battus, à Lyon, Bordeaux ou Nancy. La porte-parole du gouvernement Sibeth Ndiaye a fait part sur France 2 de la "déception" de la majorité et de ses scores parfois "extrêmement décevants" en raison de ses "divisions" lors de ces municipales. "Ce n'était pas une bonne soirée pour nous, les résultats ne sont pas à la hauteur de ce qu'on aurait souhaité. J'ai des déceptions, on aurait aimé davantage bouger les lignes dans cette élection. Il faut savoir dire les choses", a reconnu lundi matin sur France Inter le délégué général de LREM Stanislas Guérini.  "Ces élections ont été difficiles pour La République en marche, il ne faut pas dire le contraire", a-t-il également dit sur RTL. "Nous partions de zéro dans cette élection. Ce sera un petit pas dans l'implantation de notre mouvement", a-t-il ajouté. Paris, "la somme catastrophique de toutes les erreurs qu'il ne faut pas commettre" Stanislas Guérini est notamment revenu sur l'échec d'Agnès Buzyn dans la capitale. "La campagne parisienne a été difficile", a-t-il admis, jugeant que le résultat de l'ancienne ministre de la Santé "extrêmement décevant". Le patron de LREM a néanmoins assuré ne pas vouloir "jeter la pierre" sur Agnès Buzyn, qui a repris la campagne parisienne "dans des conditions extrêmement difficiles et qui l'a fait avec solidité et courage".   Paris a été "la somme catastrophique de toutes les erreurs qu'il ne faut pas commettre", a de son côté estimé le président du groupe LREM à l'Assemblée nationale Gilles Le Gendre sur LCI. "Nous prenons en effet une claque", a-t-il reconnu, espérant que cela puisse servir de "leçon". "Lorsqu'on affronte un scrutin difficile, et celui de Paris l'était, plus que divisés, nous n'avons aucune chance de gagner", a-t-il insisté. Agnès Buzyn n'y est cependant "strictement pour rien", a également assuré le député de Paris , pointant des erreurs "depuis le début". "Le dossier parisien a été très mal engagé. Il faut le reconnaître." Tout comme Stanislas Guérini, Gilles Le Gendre a par ailleurs fait valoir que le bilan de ces premières élections municipales n'est pas "nul". "Nous aurons environ 400 maires dans des villes de plus de 1000 habitants et nous aurons autour de 10.000 élus. Ça ne relativise pas, ça n'atténue pas la déception, mais peut à petit nous continuerons cet ancrage territorial."  Le délégué général de La République en marche (LREM) a estimé lundi sur France Inter que les résultats des élections municipales n'étaient "pas à la hauteur de ce qu'on aurait souhaité". "Nous prenons une claque", a de son côté estimé le chef de file des députés LREM Gilles Le Gendre.  Aucune conquête et de nombreux revers. La République en marche a essuyé dimanche 28 juin une sévère défaite lors des élections municipales, notamment à Paris, alors que de nombreux sortants qu'elle soutenait ont été battus, à Lyon, Bordeaux ou Nancy. La porte-parole du gouvernement Sibeth Ndiaye a fait part sur France 2 de la "déception" de la majorité et de ses scores parfois "extrêmement décevants" en raison de ses "divisions" lors de ces municipales. "Ce n'était pas une bonne soirée pour nous, les résultats ne sont pas à la hauteur de ce qu'on aurait souhaité. J'ai des déceptions, on aurait aimé davantage bouger les lignes dans cette élection. Il faut savoir dire les choses", a reconnu lundi matin sur France Inter le délégué général de LREM Stanislas Guérini.  "Ces élections ont été difficiles pour La République en marche, il ne faut pas dire le contraire", a-t-il également dit sur RTL. "Nous partions de zéro dans cette élection. Ce sera un petit pas dans l'implantation de notre mouvement", a-t-il ajouté. Paris, "la somme catastrophique de toutes les erreurs qu'il ne faut pas commettre" Stanislas Guérini est notamment revenu sur l'échec d'Agnès Buzyn dans la capitale. "La campagne parisienne a été difficile", a-t-il admis, jugeant que le résultat de l'ancienne ministre de la Santé "extrêmement décevant". Le patron de LREM a néanmoins assuré ne pas vouloir "jeter la pierre" sur Agnès Buzyn, qui a repris la campagne parisienne "dans des conditions extrêmement difficiles et qui l'a fait avec solidité et courage".   Paris a été "la somme catastrophique de toutes les erreurs qu'il ne faut pas commettre", a de son côté estimé le président du groupe LREM à l'Assemblée nationale Gilles Le Gendre sur LCI. "Nous prenons en effet une claque", a-t-il reconnu, espérant que cela puisse servir de "leçon". "Lorsqu'on affronte un scrutin difficile, et celui de Paris l'était, plus que divisés, nous n'avons aucune chance de gagner", a-t-il insisté. Agnès Buzyn n'y est cependant "strictement pour rien", a également assuré le député de Paris , pointant des erreurs "depuis le début". "Le dossier parisien a été très mal engagé. Il faut le reconnaître." Tout comme Stanislas Guérini, Gilles Le Gendre a par ailleurs fait valoir que le bilan de ces premières élections municipales n'est pas "nul". "Nous aurons environ 400 maires dans des villes de plus de 1000 habitants et nous aurons autour de 10.000 élus. Ça ne relativise pas, ça n'atténue pas la déception, mais peut à petit nous continuerons cet ancrage territorial."  

Municipales : "Ce n'est pas une bonne soirée pour LREM", reconnaît Stanislas Guérini

Si EELV semble être la grande gagnante des municipales, les autres partis tentent, comme de coutume, de revendiquer une part de la victoire. Sauf que les maires ont été élus petitement avec une abstention historique. La crise politique est latente.Si EELV semble être la grande gagnante des municipales, les autres partis tentent, comme de coutume, de revendiquer une part de la victoire. Sauf que les maires ont été élus petitement avec une abstention historique. La crise politique est latente.

Vague verte ? L'abstention record est en réalité le seul vainqueur des municipales — RT en français

Le second tour des municipales françaises de dimanche a été marqué par une forte poussée écologiste dans plusieurs grandes villes et la prise de Perpignan par l'extrême droite. La socialiste Anne Hidalgo a été réélue à Paris et le Premier ministre Edouard Philippe au Havre.Le second tour des municipales françaises de dimanche a été marqué par une forte poussée écologiste dans plusieurs grandes villes et la prise de Perpignan par l'extrême droite. La socialiste Anne Hidalgo a été réélue à Paris et le Premier ministre Edouard Philippe au Havre.

Vague verte lors des municipales en France, Hidalgo et Philippe réélus - rts.ch - Monde

Les électeurs ont largement boudé les urnes dimanche en France pour le second tour des élections municipales, un scrutin à l’enjeu national marquée par une poussée écologiste et par un parti présidentiel en difficulté dans plusieurs grandes villes, malgré la victoire du Premier ministre Edouard Philippe.Les électeurs ont largement boudé les urnes dimanche en France pour le second tour des élections municipales, un scrutin à l’enjeu national marquée par une poussée écologiste et par un parti présidentiel en difficulté dans plusieurs grandes villes, malgré la victoire du Premier ministre Edouard Philippe.

Municipales en France: abstention record, poussée écologiste, le Premier ministre réélu

Perte de la majorité absolue à l'Assemblée, contestations internes et Bérézina aux municipales: La République en marche joue sa survie, alors que plusieurs voix réclament sa dissolution dans une nouvelle architecture de la majorité présidentielle.Perte de la majorité absolue à l'Assemblée, contestations internes et Bérézina aux municipales: La République en marche joue sa survie, alors que plusieurs voix réclament sa dissolution dans une nouvelle architecture de la majorité présidentielle.

Politique : Après l'échec des municipales, l'avenir incertain de La République en marche | Imaz Press Réunion : l'actualité de la Réunion en photos