1. Alibaba pourrait être nationalisée par l'État chinois, tout comme la Fintech Ant  Clubic
  2. Le géant chinois Alibaba dans le viseur de Pékin  BFMTV
  3. La Chine pourrait nationaliser Alibaba à cause des critiques de son patron  Numerama
  4. Pékin menace de nationaliser Alibaba et veut museler ses champions du numérique  ZDNet France
  5. La Chine va ordonner aux acteurs de la fintech de lui livrer des données sur les prêts  Siècle Digital
  6. Voir la couverture complète sur Google Actualités
Alors que Jack Ma n'a toujours pas donné signé de vie, tout porte à croire que Pékin s'apprête à nationaliser Alibaba et Ant Group.Alors que Jack Ma n'a toujours pas donné signé de vie, tout porte à croire que Pékin s'apprête à nationaliser Alibaba et Ant Group.

Alibaba pourrait être nationalisée par l'État chinois, tout comme la Fintech Ant

La Cour populaire suprême chinoise a lancé une enquête "approfondie" sur les pratiques monopolistiques des entreprises. Un signe, selon certains médias, de la volonté de Pékin de nationaliser Alibaba, déjà sous le coup d'une enquête. La Cour populaire suprême chinoise a lancé une enquête "approfondie" sur les pratiques monopolistiques des entreprises. Un signe, selon certains médias, de la volonté de Pékin de nationaliser Alibaba, déjà sous le coup d'une enquête.

Le géant chinois Alibaba dans le viseur de Pékin

La pression est de plus en plus forte sur Alibaba et son fondateur, Jack Ma. Alors que ce dernier a disparu de la circulation depuis quelques semaines, et que le régulateur bancaire met la pression sur les activités de son groupe, c'est désormais la carte de la nationalisation de la société qui pourrait être abattue.La pression est de plus en plus forte sur Alibaba et son fondateur, Jack Ma. Alors que ce dernier a disparu de la circulation depuis quelques semaines, et que le régulateur bancaire met la pression sur les activités de son groupe, c'est désormais la carte de la nationalisation de la société qui pourrait être abattue.

La Chine pourrait nationaliser Alibaba à cause des critiques de son patron

Pékin hausse encore le ton à l'encontre de ses champions du numérique, bien trop remuants au goût des caciques du régime chinois. Avec une cible prioritaire : Ant Group, la maison mère d'Alibaba.Pékin hausse encore le ton à l'encontre de ses champions du numérique, bien trop remuants au goût des caciques du régime chinois. Avec une cible prioritaire : Ant Group, la maison mère d'Alibaba.

Pékin menace de nationaliser Alibaba et veut museler ses champions du numérique - ZDNet

Avec cette mesure, les autorités veulent reprendre le contrôle sur un secteur financier dominé par les géants de la technologie.Avec cette mesure, les autorités veulent reprendre le contrôle sur un secteur financier dominé par les géants de la technologie.

La Chine va ordonner aux acteurs de la fintech de lui livrer des données sur les prêts

CHRONIQUE. Après avoir été utilisés comme une vitrine du régime, les géants du Net comme Alibaba sont sommés de rentrer dans le rang, au risque que cela pèse sur leur capacité d’innovation, estime Stéphane Lauer, éditorialiste au « Monde ».CHRONIQUE. Après avoir été utilisés comme une vitrine du régime, les géants du Net comme Alibaba sont sommés de rentrer dans le rang, au risque que cela pèse sur leur capacité d’innovation, estime Stéphane Lauer, éditorialiste au « Monde ».

« La multiplication des interférences de la politique sur l’économie nuit à la réputation de la Chine »