1. Des affiches pour pousser Emmanuel Macron à se mobiliser contre le sida  Le Bonbon
  2. Paludisme, tuberculose, Vih : l'évaluation prospective va aider à améliorer les interventions en cours (expert)  AP Sénégalaise
  3. L'association Aides appelle Macron à se mobiliser pour "mettre fin au sida"  Yahoo Actualités
  4. L'association Aides lance une campagne d'affichage pour demander à Macron de "mettre fin au sida"  Europe 1
  5. Emmanuel Macron interpellé pour "mettre fin au sida"  RTL.fr
  6. Voir la couverture complète sur Google Actualités
Dakar, 15 mai (APS) - L’évaluation prospective pays du Fonds mondial contre le sida, la tuberculose et le paludisme constitue une opportunité pour les programmes bénéficiant de subventions d’améliorer (...)

APS - Paludisme, tuberculose, Vih : l’évaluation prospective va aider à améliorer les interventions en cours (expert)

L’association Aides lance ce mercredi 15 mai une campagne d'affichage pour demander à Emmanuel Macron de se mobiliser pour "mettre fin au Sida".L’association Aides lance ce mercredi 15 mai une campagne d'affichage pour demander à Emmanuel Macron de se mobiliser pour "mettre fin au Sida".

Aides interpelle Emmanuel Macron dans une campagne percutante - TÊTU

L’association Aides lance ce mercredi 15 mai une campagne d'affichage pour demander à Emmanuel Macron de se mobiliser pour "mettre fin au Sida".

Aides interpelle Emmanuel Macron dans une campagne percutante | TÊTU

Dévoilée mercredi, la nouvelle campagne de l'association de lutte contre le sida interpelle avec humour le président de la République. Objectif : récolter 14 milliards d'euros avant la tenue en France de la conférence du Fonds mondial contre le sida.  "Nous recherchons un Emmanuel très énervé par les carabistouilles pour mettre fin au sida". "Nous recherchons un Emmanuel qui a Jupiter comme pseudo pour mettre fin au sida". "Nous recherchons un Emmanuel qui préfère les costards aux gilets pour mettre fin au sida". L'association Aides lance mercredi 15 mai une campagne d'affichage pour demander au chef de l'État de "mettre fin au sida". L'association lui demande de mobiliser la France et les autres grandes puissances contre le VIH avant la conférence du Fonds mondial de lutte contre le sida, organisée à Lyon (Rhône) en octobre. La campagne, diffusée du 15 au 22 mai sur internet et les murs de Bordeaux, Lyon, Marseille, Lille, Nantes, Strasbourg et Paris, décline des portraits du chef de l'État recouverts de messages au ton décalé et humoristique. "L'objectif est d'interpeller le président de la République pour lui demander d'être le président de la fin du sida", explique à l'AFP Adeline Toullier, représentante chez Aides. Le site je-connais-un-emmanuel.com permet également aux internautes de partager ces messages sur les réseaux sociaux.   À la recherche de 14 milliards d'euros  Pour la première fois, la France accueillera le 10 octobre à Lyon la conférence qui doit permettre de collecter les contributions financières des États au Fonds mondial contre le sida, la tuberculose et le paludisme. Lors de la dernière conférence, organisée en 2016 au Canada, "le Premier ministre Justin Trudeau avait pleinement joué son rôle de leader pour lever des fonds et en faire un événement majeur", souligne Adeline Toullier. Quelque 12,2 milliards de dollars avaient été collectés. Lors d'une réunion préparatoire en Inde en février, la ministre de la Santé Agnès Buzyn avait estimé que l'objectif du Fonds de récolter 14 milliards de dollars pour la période 2020-2022 représentait "un défi", alors que l'ONU s'est fixé l'objectif de mettre fin à l'épidémie d'ici à 2030.  "La France a un rôle-clé à jouer"  "Si cette cible des 14 milliards de dollars n'est pas atteinte, il y a un vrai risque de reprise de l'épidémie du VIH. En tant que pays-hôte, la France a un rôle-clef à jouer dans la mobilisation financière et diplomatique, et cela ne peut pas se faire au dernier moment", souligne Adeline Toullier. Jusqu'à présent, "aucun pays du G7", dont les ministres de la Santé se réunissent à Paris jeudi et vendredi, n'a annoncé sa contribution, alors qu'ils représentent "80 % des ressources" du fonds, selon Adeline Toullier. Le 7 mai, le Conseil national du sida (CNS), organe consultatif officiel, a estimé que la France devait "favoriser la hausse des ressources du Fonds mondial en élevant (sa) contribution et en suscitant de nouveaux financements", alors que les progrès de la lutte contre le sida "marquent le pas". Dévoilée mercredi, la nouvelle campagne de l'association de lutte contre le sida interpelle avec humour le président de la République. Objectif : récolter 14 milliards d'euros avant la tenue en France de la conférence du Fonds mondial contre le sida.  "Nous recherchons un Emmanuel très énervé par les carabistouilles pour mettre fin au sida". "Nous recherchons un Emmanuel qui a Jupiter comme pseudo pour mettre fin au sida". "Nous recherchons un Emmanuel qui préfère les costards aux gilets pour mettre fin au sida". L'association Aides lance mercredi 15 mai une campagne d'affichage pour demander au chef de l'État de "mettre fin au sida". L'association lui demande de mobiliser la France et les autres grandes puissances contre le VIH avant la conférence du Fonds mondial de lutte contre le sida, organisée à Lyon (Rhône) en octobre. La campagne, diffusée du 15 au 22 mai sur internet et les murs de Bordeaux, Lyon, Marseille, Lille, Nantes, Strasbourg et Paris, décline des portraits du chef de l'État recouverts de messages au ton décalé et humoristique. "L'objectif est d'interpeller le président de la République pour lui demander d'être le président de la fin du sida", explique à l'AFP Adeline Toullier, représentante chez Aides. Le site je-connais-un-emmanuel.com permet également aux internautes de partager ces messages sur les réseaux sociaux.   À la recherche de 14 milliards d'euros  Pour la première fois, la France accueillera le 10 octobre à Lyon la conférence qui doit permettre de collecter les contributions financières des États au Fonds mondial contre le sida, la tuberculose et le paludisme. Lors de la dernière conférence, organisée en 2016 au Canada, "le Premier ministre Justin Trudeau avait pleinement joué son rôle de leader pour lever des fonds et en faire un événement majeur", souligne Adeline Toullier. Quelque 12,2 milliards de dollars avaient été collectés. Lors d'une réunion préparatoire en Inde en février, la ministre de la Santé Agnès Buzyn avait estimé que l'objectif du Fonds de récolter 14 milliards de dollars pour la période 2020-2022 représentait "un défi", alors que l'ONU s'est fixé l'objectif de mettre fin à l'épidémie d'ici à 2030.  "La France a un rôle-clé à jouer"  "Si cette cible des 14 milliards de dollars n'est pas atteinte, il y a un vrai risque de reprise de l'épidémie du VIH. En tant que pays-hôte, la France a un rôle-clef à jouer dans la mobilisation financière et diplomatique, et cela ne peut pas se faire au dernier moment", souligne Adeline Toullier. Jusqu'à présent, "aucun pays du G7", dont les ministres de la Santé se réunissent à Paris jeudi et vendredi, n'a annoncé sa contribution, alors qu'ils représentent "80 % des ressources" du fonds, selon Adeline Toullier. Le 7 mai, le Conseil national du sida (CNS), organe consultatif officiel, a estimé que la France devait "favoriser la hausse des ressources du Fonds mondial en élevant (sa) contribution et en suscitant de nouveaux financements", alors que les progrès de la lutte contre le sida "marquent le pas".

"Nous recherchons un Emmanuel pour mettre fin au sida" : Aides interpelle Macron

Pour la première fois, la France accueille le 10 octobre à Lyon la conférence qui doit permettre de collecter les contributions financières des Etats pour la recherchePour la première fois, la France accueille le 10 octobre à Lyon la conférence qui doit permettre de collecter les contributions financières des Etats pour la recherche

Sida: La nouvelle campagne de l'association Aides appelle «Emmanuel» à se mobiliser pour «mettre fin» à l'épidémie

There is no cure for HIV yet, but treatment keeps the virus under control and means people can live a long and healthy life.There is no cure for HIV yet, but treatment keeps the virus under control and means people can live a long and healthy life.

Is there a cure for HIV and AIDS? | AVERT

“Hateful content online has deadly consequences, and we need to stop it. Today in Paris I joined @jacindaardern, @EmmanuelMacron & other leaders in adopting the Christchurch Call to Action - a global pledge to end terrorism & violent extremism online. More: https://t.co/MiQ9EQHGlP”

Justin Trudeau on Twitter: "Hateful content online has deadly consequences, and we need to stop it. Today in Paris I joined @jacindaardern, @EmmanuelMacron & other leaders in adopting the Christchurch Call to Action - a global pledge to end terrorism & violent extremism online. More: https://t.co/MiQ9EQHGlP… https://t.co/5AW6FQk00e"

“Last year was an important year for us at #TEF in solidifying our relationship with partners in #France and with the Presidency. We hosted President @emmanuelmacron in Lagos for a 2 hour session with 3,000 entrepreneurs …”

Tony Elumelu FDN on Twitter: "Last year was an important year for us at #TEF in solidifying our relationship with partners in #France and with the Presidency. We hosted President @emmanuelmacron in Lagos for a 2 hour session with 3,000 entrepreneurs …… https://t.co/keJNSRt5KN"

“This week I will be representing the @solarimpulse Foundation at @Elysee in a meeting with CEOs willing to identify solutions for the #environment and welcomed by President @EmmanuelMacron. Which is the ONE solution you would like me to address there? #tech4good #VivaTech https://t.co/AyHxEntz0f”

Bertrand PICCARD on Twitter: "This week I will be representing the @solarimpulse Foundation at @Elysee in a meeting with CEOs willing to identify solutions for the #environment and welcomed by President @EmmanuelMacron. Which is the ONE solution you would like me to address there? #tech4good #VivaTech… https://t.co/cpvjo54oXg"

“It’s two weeks before the #EUelections2019 and as a voter I’m left in doubt by @EmmanuelMacron whether the winning party will nominate the @eu_comission president according to the 2014 “front-runner principle” – or not. I find that bizarre as it’s an important strategic question.”

Christian Schwägerl on Twitter: "It’s two weeks before the #EUelections2019 and as a voter I’m left in doubt by @EmmanuelMacron whether the winning party will nominate the @eu_comission president according to the 2014 “front-runner principle” – or not. I find that bizarre as it’s an important strategic question."

La nouvelle campagne de l'association de lutte contre le VIH vise à mobiliser le président avant la conférence du Fonds mondial de lutte contre le sida.La nouvelle campagne de l'association de lutte contre le VIH vise à mobiliser le président avant la conférence du Fonds mondial de lutte contre le sida.

Pour éradiquer le sida, Aides lance un appel à Macron | Le Huffington Post

L'association Aides appelle, via une campagne d'affichage, Emmanuel Macron à se mobiliser pour "mettre fin au sida", avant la conférence du Fonds mondial de lutte contre le sida organisée à Lyon en octobre. L'association Aides appelle, via une campagne d'affichage, Emmanuel Macron à se mobiliser pour "mettre fin au sida", avant la conférence du Fonds mondial de lutte contre le sida organisée à Lyon en octobre. 

L'association Aides lance une campagne d'affichage pour demander à Macron de "mettre fin au sida"

You have been blocked

Actualités Population: A LA LOUPE - Elle passera par l'affichage libre et les réseaux sociaux. "Nous recherchons un Emmanuel...", la nouvelle campagne de l'association AIDES, en lutte contre le sida, a-t-elle été privée d'affichage public ? #Population: A LA LOUPE - Elle passera par l'affichage libre et les réseaux sociaux. "Nous recherchons un Emmanuel...", la nouvelle campagne de l'association AIDES, en lutte contre le sida, a-t-elle été privée d'affichage public ?

Lutte contre le sida : une campagne d'Aides privée d'affichage ? - LCI

Une campagne d'affichage demande au chef de l'État de mobiliser la France et les autres grandes puissances contre le VIH.Une campagne d'affichage demande au chef de l'État de mobiliser la France et les autres grandes puissances contre le VIH.

L'association Aides appelle Macron à se mobiliser pour "mettre fin au sida"

La conférence du Fonds mondial contre le sida arrive à grand pas.La conférence du Fonds mondial contre le sida arrive à grand pas.

Des affiches pour pousser Emmanuel Macron à se mobiliser contre le sida

L'association cherche à mobiliser la France et les autres grandes puissances contre le VIH avant la conférence du Fonds mondial de lutte contre le sida, organisée à Lyon en octobre.

Dérision et affiches percutantes : Aides appelle Emmanuel Macron à se mobiliser pour "mettre fin au sida"